Nord Viêt Nam: A couper le souffle.

Et dire qu’on a failli rater ça…

Mercredi 1er Juin 2016, quelque part au-dessus du Viêt Nam

Philippines, Nouvelle-Zélande, Indonésie, Viêt Nam… Le changement de programme de nos 2 derniers mois de voyage sans Nestor a fait valser les hypothèses, et le Viêt Nam, que nous imaginions trop semblable au Laos et au Cambodge en plus riche, a failli passer à l’As. Pourtant, après de nombreux échanges avec des routards croisés en chemin, nous décidons finalement de le remettre en piste et d’y consacrer 15 jours.

Notre avion est en phase d’approche de l’aéroport d’Hanoï et un très bon pre-sentiment nous gagne. Nous apperçevons par les hublots d’inombrables vallées verdoyantes encaissées entre de hautes collines. Les rizières fleuries sont presque fluos, et sont transpercées par de multiples cours d’eau où nombre de paysans s’affairent! Definitivement, on les sent plutôt bien ces 2 semaines!

IMG_20160601_124002

La Fourmilière Hanoï  

Le temps nous manque pour parcourir l’ensemble du pays, alors nous faisons le choix de concentrer nos aventures sur le Nord. Hanoï, capitale du Viêt Nam, devient notre Quartier Général, et nous nous y installons pour nos 3 premiers jours.

carte-vietnam

A peine la porte de la ville franchie, quel mouvement, quelle intensité, quel bruit, quelle chaleur! La ville nous fait penser à une ruche en pleine activité où chaque habitant occupe un rôle précis et arrive pile à se frayer un chemin dans le dédale des ruelles du vieux quartier. Après Singapour la sereine, c’est Hanoï la sauvage! Des milliers de motos déambulent dans tous les sens, pouce sur le klaxon, et prennent bien soin de ne jamais laisser passer de piétons. Les trottoirs n’ont pour fonction officielle que parking à 2 roues, de sorte qu’on est obligé de marcher sur la route, et de ziguezaguer entre les essaims de véhicules. On est un peu decontenancé au premier abord, puis on admire cette vitalité incessante, et enfin on s’abandonne totalement à cette atmosphère de dingue! Quelques petites heures, c’est le temps qu’il faut pour que le charme opère sur nos organismes et nos esprits!

P1030900IMG_20160611_202301P1030852

Avec un peu de recul, c’est essentiellement le vieux quartier d’Hanoï dit des “36 corporations” qui donne le tourni, mais c’est aussi celui “où ça se passe”. Les autres quartiers dont l’ancien quartier colonial français restent certes animés mais moins étourdissant. Nous avons soif de découverte de cette nouvelle culture, et consacrons nos quelques journées aux très nombreux monuments incontournables tels que ; le Musée de l’Histoire (+), le Musée des Ethnies (+++), le Palais Présidentiel (++),  le Musée de la guerre (++), l’ancienne Maison d’Arrêt française (+++), la Cathédrale historique (+) ou encore le temple du petit lac(++).

P1030842P1030832P1030837P1030836P1030884P1030881P1030875P1030874P1030877P1030860P1030864P1030870P1030871P1030909P1030848P1030847P1030888P1030886P1030916P1030913P1030914P1030910P1030939P1030956P1030954P1030948P1030940P1030941IMG_20160604_134135IMG_20160604_134839IMG_20160604_135049IMG_20160604_135927IMG_20160604_140450A la nuit tombée, nos soirées sont elles consacrées à l’atmosphère unique du vieux quartier, à sa vie nocturne, ses restaurants de rues, ses groupes de musiques ou ses démonstrations de musique traditionnelle. Nous ne manquons pas non plus le spectacle mythique des marionnettes sur eau, où l’on découvre les croyances et légendes populaires locales.

IMG_20160610_202134IMG_20160610_202150P1030893P1030892P1030891P1030896La ville est définitivement géniale, l’ambiance unique. Malgré toutes les mises en gardes, les vietnamiens sont aussi accueillants que les autres pays traversés, et nos 3 petites têtes blondes facilitent à faire fondre les derniers récalcitrants.

Malgré tout, et même si l’on repassera sans nul doute à Hanoï, nous avons des envies de nature, et partons pour le grand Nord et la très fameuse région montagneuse de Sapa.

Sapa, à couper le souffle!

Toujours grâce à nos plans de routards, nous rejoignons Sapa via Lao Caï en train de nuit. Une sorte d’Orient Express à la vietnamienne tout confort, où nous bookons un wagon couchette pour la famille. Les bus existent désormais pour cette liaison, mais loin de l’ambiance feutrée des trains de nuit qui nous rappellent ceux de notre enfance.

P1030925 P1040123P1030984P1040124P1040122

Arrivés à Sapa, nous organisons notre trekking avec SapaO’chau, seul bureau de trekking possédé et animé par la minorité Hmong. Le rdv est pris, nous partons le lendemain matin pour 2 jours/1 nuit de trekking et ses 30 kilomètres au coeur des rizières! La journée d’ici là est donc à la détente et au repos, pour assurer une forme olympique aux nains! De toutes les façons, la ville de Sapa est une base logistique sympathique et animée mais sans trop d’intérêt. On y trouve de multiples hôtels, des restaurants plus ou moins typiques, et des dizaines de boutiques spécialisées en North Face à l’authenticité discutable. Dans l’esprit, celà nous rappelle pas mal les Cameron Highlands; une station d’altitude où l’on sacrifie un village à la déferlante de touristes.P1040004P1030999P1030997P1040005P1030996

Commence alors notre plus belle excursion terrestre du Grand Voyage, un moment inoubliable pour tous les 5! Les villages et vallées qui jouxtent Sapa sont des centaines de milliers de rizières en terrasses aménagées par des minorités ethnique Hmongs ou Zai, depuis plus de 400 ans! Notre guide hmong, May, connaît ce dédale de champs et de montagnes par coeur, et nous emmène pendant deux jours loin des sentiers battus dans des paysages littéralement à couper le souffle!! Le genre de paysage qui agit sur vous comme un coup de poing et vous fait réllement dire “Waow!”.

P1040012P1040023P1040762P1040767P1040764P1040766P1040761P1040066P1040073P1040053P1040061

Pour ne pas interrompre la magie de l’instant, nous passons la nuit chez May, en compagnie de son mari et de ses 5 enfants. L’ambiance est chaleureuse, les enfants s’amusent entre eux pendant que nous nous régalons d’une farandole de de plats traditionnels et d’alcool de riz. Après une nuit à poigs fermés, May nous propose un défilé de tenues hmong typiques avant de reprendre la route.!

P1040074P1040078P1040081P1040772P1040773Ce souvenir de trekking restera gravé dans nos têtes pour toujours. La gentillesse de notre guide, le courage sans limite de nos enfants (qui finissent le trek à bout de force), et la puissance immense des paysages en feront sans nul doute l’un des points d’orgues de notre Great Trip.

P1040768P1040759

La mythique Baie d’Halong

Ce sont les yeux encore pleins d’étoiles que nous reprenons notre train de nuit pour Hanoï, avant de poursuivre notre route en bus pour l’un des autres mythes de Viêt Nam Nord, la baie d’Halong. Falaises karstiques millénaires plongeant droit dans les bras de la baie, l’endroit donne quelques visions surnaturelles et à la fois très poétiques. Notre nouvel ami Mister Thé, propriétaire du Sapa Train, nous réserve une croisière grand luxe sur le VietBeauty Cruise! Nous ne le regretterons pas, et allons passer 2 jours de croisière absolument magiques, entre repas gargantuesques, visites de grottes en kayak et de ferme de perles d’huitres. Le lieu est très très touristique, et pourtant, hormis la nuit où nous dormons tous dans la même anse, nous sommes sensiblement isolés pendant la journée.

Grâce au bon vouloir de Mister Thé, nous sommes “upgradés” en cabine “en-suite”, et profitons au maximum de cette croisière mythique. Un moment autant apprécié par les enfants qui courent non stop à travers les différents ponts du navire!

P1040155P1040190P1040131P1040132P1040136P1040142P1040126P1040175P1040163P1040178P1040141P1040188P1040181P1040183P1040187P1040149P1040169

Après l’enchainement des trains de nuits, de la rando, des bus & co, nous repartons à Hanoï nous poser un peu, et continuer à profiter de l’atmosphère bouillonnante de la ville. Nous commencons à y avoir nos repères, nos restos préférés, et fréquentons assiduement les marchés de nuit.

IMG_20160602_132554P1040194

 

Une baie d’Halong peut en cacher une autre…

Bien moins célèbre que son illustre aînée, nous avions entendu parlé via des routards, de la “baie d’halong terrestre”, certains n’hésitant pas à la décrire comme plus belle que “la maritime”. Située à 3 heures au Sud d’Hanoï, la “baie terrestre” est en fait un ensemble de falaises karstiques qui – à défaut de mer – surgissent au beau milieu des rizières et des rivières. Les panoramas sont en effet époustouflants. Nous dégotons un super hôtel familial, tenu par un “francophone convaincu”, au beau milieu des falaises, et décidons d’y poser nos valises pour 3 nouvelles journées. L’endroit est remarquable, bourré de charme, et nous louons des scooters pour partir à la découverte des inmanquables de la région ; Promenade en bateau à Bich Dong, visites des Pagodes ancestrales, visite de la grotte et de l’exceptionnel point de vue d’Hang Mua!

P1040207P1040202P1040204P1040781P1040213P1040782P1040229P1040217P1040230P1040241P1040239P1040244P1040248P1040255P1040265P1040277P1040784P1040783P1040282P1040291P1040295P1040296P1040310P1040315P1040600P1040595P1040601

Ite missa est. Les paysages et la nature féerique que nous traversons en font une destination paradisiaque. C’est sans conteste que nous arrivons à la conclusion que cette baie d’halong terrestre, nettement moins touristique que l’originale, remporte nos suffrages! C’est un ensemble de lieux magiques et majestueux auxquels on ne peut échapper si on veut découvrir l’arrière-pays.

 

This is the end…

Une dernière petite nuit à Hanoï avant notre décollage prévu demain pour l’Indonésie, et c’est la tête chargée de souvenirs et d’émotions que nous refermons ce chapitre vietnamien. Jamais nous n’aurions imaginé tomber sous le charme du Viêt Nam à ce point. C’est un pays nettement plus riche que ses voisins, nettement plus peuplé, et nettement plus visité! Pourtant, celà fait partie de ces destinations qui ne decoivent jamais, et bien au contraire, qui vous surprennent au-delà de vos éspérances! Tel un livre, à mettre entre toutes les mains!

Même si 15 jours semble un peu court pour juger un pays, voilà nos principales remarques observées par le prisme de notre courte experience :

Ce que nous avons le plus apprécié :

  • les paysages (comme rarement) avec une mention spéciale pour Sapa et la baie d’Halong Terrestre, souvenirs mémorables
  • la gentillesse des habitants et la facilité de communiquer avec eux
  • le niveau exceptionnel de la gastronomie (street food first!)
  • la mulitplicité des transports
  • la géniale animation de la ville d’Hanoï
  • La gentillesse et l’implication de Mister Thé pour tout notre voyage, que nous recommandons à tous (Mr Thé, ngocthe78@gmail.com)

Ce que nous avons moins apprécié :

  • le volume ahurissant de touristes, comme en Thailande
  • les prix parfois déraisonnables (croisière baie d’halong en tête)
  • la folie furieuse des 2 roues à Hanoï qui rend les balades avec les enfants compliquées
  • l’absence de notre regretté Nestor ;-( pour s’éloigner des sentiers battus

Sur ce, nous vous souhaitons à tous une excellente semaine, et vous donnons rendez-vous  dans quelques jours dans le Nord de l’Indonésie, plus précisément sur l’ile de Sulawesi pour un séjour haut en authenticité!!

A bientôt,

Ze Great Trip

11 réflexions sur “Nord Viêt Nam: A couper le souffle.

  1. Thom de Flo

    Salut les baroudeurs,
    Après avoir un peu lâché votre blog, j’y retourne avec plaisir et nostalgie. Nous avions également fait un long voyage à moto pendant 8 mois et le 9e mois, sans notre monture mise sur un bateau pour la France, n’avait plus la même saveur.
    Vous avez l’air de bien en profiter quand meme.
    A bientôt sur la toile.

  2. Vernay malo

    😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😝😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😛😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝😝

  3. Hello les amis!
    Merci de nous faire re-découvrir ces paysages magiques!
    On a en tête de partir aussi avec nos nains quelques mois et on dévore votre blog!
    Profitez à fond de la fin du greattrip!
    Bises
    Laure Chevallier (Bouclier)

    1. Salut Laure, ne l’ayez plus en tête, faites-le! Des souvenirs pour la vie, une fondation familiale en béton armé, et puis au-delà de tout ça, quelle expérience humaine pour tous! N’hésitez plus ;-). À votre disposition pour les conseils. À bientôt !

  4. Aurelie Gonzalo

    Sublime,
    Ça donne envie de visiter le Vietnam, pays d’Asie que je n’aurai pas forcément choisi de prime abord!!
    Encore merci pour ce partage magnifique
    Bonne route en Indonesie

  5. Bertrand Girard

    Il faudra revenir pour faire le centre! La route côtière de Hue à Hoi An est l’une des plus belle au monde… A très (pas trop quand même) vite!

  6. Anne-Lyse Ribeyre

    Magnifique ! Moi qui n’ai jamais été attirée par l’Asie … votre voyage me fait rêver et change mes considérations !
    Merci pour ce superbe carnet !
    Anne-Lyse

  7. Marie Picot

    Je revis mon voyage au Vietnam grâce à vous! Nous étions nous aussi tombés sous le charme de ce superbe pays et de ces habitants! Et idem enorme coup de coeur pour le nord! Hâte de voir ce que vous avez pensé de sulawesi qui nous avez laissé un sentiment plus motivé. On se croisera peut être au Cap ferret cet été! Profitez bien de la fin de votre voyage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s